Aujourd’hui, on vous présente notre process de Design Thinking, lors de la refonte d’une plateforme de gestion des absences de l’école. On vous livre pas à pas notre retour d’expérience !

#1 Audit ergonomique

Puisqu’il s’agissait d’une refonte, c’est tout naturellement qu’on a commencé par analyser l’existant. Donc première étape : l’audit ergonomique. Nous avons navigué sur la plateforme dans ses moindres détails puis nous avons relevé toutes nos interrogations et les freins d’une bonne expérience utilisateur.

Au fur à mesure, nous avons commenté les écrans en spécifiant : les erreurs ergonomiques, les incompréhensions, les bugs, etc.

A l’issu de cette étape, nous avons fait un user flow pour chaque type d’utilisateur et dressé une liste de questions concernant la plateforme sur les usages, les spécifications techniques et/ou fonctionnelles.

#2 Questionnaire utilisateur

La liste de questions complétée, nous les avons triées en deux catégories :

  • les questions liées au fonctionnement du site
  • les questions liées aux parcours utilisateurs

Ceci nous a permis d’établir deux questionnaires : le premier destiné aux équipes internes afin qu’ils nous éclairent sur les points techniques; le deuxième questionnaire orienté utilisateur afin de mieux connaître les besoins et habitudes de nos utilisateurs.

Pour ce dernier questionnaire, nous l’avons organisé selon les fonctionnalités principales de chaque page. Puis nous avons pris rendez-vous avec l’utilisateur principal de la plateforme.

#3 Séance de shadowing

Jour-J de la rencontre avec l’utilisateur, au programme : une séance de shadowing d’environ 20-30 minutes, suivie d’une interview.

Pour ceux qui se le demandent, le shadowing (ou la filature en français) est une des méthodes d’observation les plus courantes en design. Cette méthode consiste à devenir littéralement l’ombre de quelqu’un durant une période déterminée afin d’observer son comportement et ses interactions avec un produit ou un service dans son environnement naturel.

Alors nous nous sommes rendus sur le lieu de travail de l’utilisateur et lui avons demandé d’effectuer ses tâches habituelles sur la plateforme. On s’est positionné derrière lui, en évitant de trop perturber son environnement.

A l’aide d’une grille d’observation, nous avons recueilli et classé les informations selon six critères différents :

  • Aime : ce que l’utilisateur apprécie et préfère sur la plateforme
  • N’aime pas : ce que l’utilisateur n’apprécie pas sur la plateforme, et ce qui est source de préoccupation ou de difficulté
  • Habitudes : les routines de l’utilisateur sur son environnement de travail
  • Activités : les actions et les tâches que l’utilisateur effectue
  • Objets : les objets et documents spécifiques utilisés pour accomplir ses tâches (pour notre utilisateur, il s’agissait de feuilles papiers, documents excel et word)
  • Espace : l’environnement dans lequel se trouve l’utilisateur

Après la séance de shadowing, nous avons recueilli les réponses à notre questionnaire concernant les habitudes et les besoins de l’utilisateur sur la plateforme.

On vous recommande de filmer la séance de shadowing et d’enregistrer l’interview utilisateur (si celui-ci est d’accord), car vous n’aurez probablement pas le temps de tout noter et vous risqueriez de louper de précieuses informations.

#4 Parcours utilisateurs

De retour au labo, nous avons commencé par définir les principaux parcours utilisateurs, pour lesquels nous avons spécifié les tâches accomplies. C’est ce qu’on appelle également la User Journey c’est à dire les étapes/interactions par lesquelles passe l’utilisateur pour arriver à son objectif. A ces parcours, nous avons mis en avant les points de satisfaction ainsi que les points de blocage et les bugs qui perturbent l’expérience utilisateur. Ces derniers sont des éléments clés : ils vont nous aiguiller pour la suite.

Parcours utilisateur

Il est donc important de représenter les parcours de manière simple et parlante car ils vont nous servir durant toute la durée du projet.

#5 Workshops

Notre phase de recherche utilisateur est maintenant terminée, il est temps de commencer la conception !

On va donc organiser une série de workshops de co-création avec toute l’équipe : chef de projet, designers et développeurs (back et front).

# Le final

A l’issue de ces workshops, nous avons rapidement pu présenter une première version du prototype à nos clients et utilisateurs qui ont énormément apprécié les solutions apportées.

Grâce au process de Design Thinking, notre projet a pu étape par étape arriver à maturité et prendre en compte toutes les contraintes techniques.

Ainsi nous avons avancé assez vite dans la bonne direction et de manière sûre. Et cela a facilité la collaboration entre les équipes et créé une réelle cohésion d’équipe. Par la suite, les dev ont commencé le développement de la plateforme à l’aide d’un prototype fiable et solide.

Lina KHERRAT – Designer UI-UX