Depuis quelques années maintenant le responsive design est devenu une problématique centrale dans la création et la confection des sites web. Mais dans un premier temps, qu’est ce que le responsive design ?

Pour le comprendre, il faut regarder dans nos habitudes. Cela fait quelques temps maintenant que nous ne consultons plus les sites internet depuis notre ordinateur uniquement. Nous le faisons depuis nos Smartphones ou nos tablettes, de chez nous ou dans les transports… La façon que nous avions de consulter les sites a été révolutionnée.
Et les sites ont du s’y adapter. En effet, afficher une page web pensée pour un écran d’ordinateur ne rend pas vraiment bien sur un écran beaucoup plus petit et dans un format différent qui plus est ! Le responsive design a permis de résoudre ce problème. Le design du site web s’adapte ainsi à la taille de l’écran que vous utilisez. Cette pratique est de plus en plus fréquente pour ne pas dire systématique désormais.

Si les sites ont du s’adapter, pourquoi le contenu ne s’adapterait-il pas non plus ? Un des cas les plus courants en ce moment est celui des icones qui ont tendance à fourmiller sur les sites web, après tout rien d’étonnant lorsque l’on part du principe qu’une image vaut mieux que mille mots pour communiquer de façon claire une idée. Voici donc les icones responsives, des icones qui changent en fonction de la taille de l’écran. Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, ces icones ne vont pas seulement réduire en taille. En effet, si on réduit la taille d’icones assez complexes et/ou détaillées, on risque de ne plus pouvoir les comprendre.
Du coup, les icones responsives ne vont pas juste diminuer en taille, elles vont également voir leur forme simplifier pour rester le plus lisible possible sur un panel d’écrans aussi large que possible.icons_camera

Ce principe peut aussi être utilisé pour les logos de grandes marques comme on peut le voir dans ces exemples imaginés par Joe Harrison :
logo_responsive

Les icones responsives peuvent grandement améliorer l’expérience utilisateur. Cependant il faut garder en tête qu’en changeant l’apparence d’une icône on peut par la même occasion perdre l’utilisateur qui pourrait ne plus la reconnaître du premier coup. Ainsi, il faut faire attention à ne pas modifier complètement l’icône, elle doit garder si possible la même forme globale et surtout toujours transcrire la même idée.

 

Article rédigé par : Roxane Ben Sedrine

 

Partager