Bien que le terme à la mode en gestion de projet soit l’agilité, ce n’est pas l’orientation que 3IE souhaite mettre en place dans la réalisation de ses projets.
Issue d’une réflexion autour du design thinking et afin de répondre à la problématique de l’innovation avec nos clients, nous organisons nos projets autour de 4 grandes parties :
  • Focus group
  • Workshop
  • Développement
  • Mise en production
Le but de ce découpage est de fluidifier la diffusion de l’informations au sein de nos équipes et d’impliquer le client tout au long du projet afin de mettre en oeuvre, avec lui, son idée.
Le focus group est une phase qui peut être menée sur 1/2 ou 1 journée, si le besoin s’en fait sentir. Cette phase permet de cibler les usages du projet (application, site web, …). Un usage peut correspondre par exemple à : je souhaite discuter avec un groupe d’amis.
A la fin du focus group nous identifions chacun des tunnels fonctionnels du projet, nous permettant ainsi de lotir nos futures itérations et de déterminer l’organisation du projet. Il est essentiel pour nous de faire participer lors de cette phase le maximum d’utilisateurs finaux ainsi que des graphistes de notre équipe. Les graphistes peuvent ainsi dès le lancement, s’imprégner du projet et donc proposer un design en adéquation avec l’expérience utilisateur.
Lors de la phase de workshop nous entrons dans le détail de chacun des usages pour en déterminer les fonctionnalités. Si nous reprenons notre exemple de discussion entre amis, nous allons évoquer le fait par exemple d’avoir la possibilité de créer des groupes d’amis, de faire de la visio conf, de partager des fichiers ….
Le livrable du workshop est une maquette fonctionnelle permettant de démontrer l’usage et de pouvoir valider les fonctionnalités avant de lancer les développements.
Nous répétons cette phase autant de fois que nous avons déterminé d’usages. En fonction du lotissement, nous pourrons lancer en parallèle les développements. Cette phase se déroule en présence des chefs de projet et des graphistes. Nous attachons une importance particulière pour que cette phase se déroule dans nos locaux où nous pouvons mettre à disposition un mur velada couplé à un vidéo projecteur.

Le plus important est que le fait de changer d’environnement, permet de couper avec le quotidien et aide au processus d’innovation.
Avec cette méthodologie, les périodes de développement sont assez courtes afin de pouvoir fournir régulièrement au client un environnement testable. Ce découpage permet de remonter les retours des utilisateurs au plus vite pour rester au plus proche des besoins. A certains moments du développement nous invitons également les clients à coté de l’équipe afin d’effectuer les derniers ajustements (position des éléments, changement de couleur, adaptation de formule, wording,…).
Lorsque l’ensemble des phases de développement sont terminées, nous pouvons mettre en production le projet.
Les avantages de cette méthode sont de :
– Permettre de gagner du temps en ayant directement les retours des utilisateurs
– Ne pas passer par des spécifications évite également les ambiguïtés que peuvent générer les écrits
– Réduire les aller-retours, sans effet tunnel
Pour que la réussite de cette méthode soit totale, il faut que le client adhère à la méthode et voit l’intérêt d’un process de mise en production itératif et rapide par rapport à une méthodologie traditionnelle.
Partager